Comment créer un jardin japonais ?

Le jardin japonais c’est une association de végétaux décoratifs, de parfums rares et subtils, de dégradés de couleurs verts et pourpres. Le jardin japonais s’oppose par ses choix et procédés à la conception des jardins à l’anglaise classiques ou modernes.

Qu’est-ce qu’un jardin japonais ?

Un jardin japonais se différencie des autres styles de jardin car il met en scène la miniaturisation des végétaux et des éléments décoratifs. L’idée de mise en avant d’une perspective de premiers et de seconds plans, c’est-à-dire, disposer des arbres volumineux en premier plan et des plantes plus discrètes au second. On nomme cela, le principe des profondeurs, chaque plans (trois généralement) sont habillés et espacés par des vides de plans d’eau, de mousses ou bien de sable. Tous les chemins mènent au jardin japonais… En photos !

Les matériaux et les accessoires pour réaliser un jardin japonais

  • Les rochers : Ils peuvent être lisses, ronds, ou bien bruts. Ils sont utilisés pour rappeler les montagnes des tableaux d’artistes. Le plus souvent les rochers sont placés à proximité d’un plan d’eau.
  • Des bancs de sable : Le sable est employé pour assurer la séparation entre un plan et un second. Etalé à proximité des rochers, le sable est un sentier d’isolement.
  • Les allées de jardin, Elles peuvent être en pierres dallées (pierre, béton, matériaux de synthèse, graviers, terre battue etc.). Ces allées ne servent pas seulement à desservir le jardin mais elles permettent de tracer des lignes élégantes, droites ou arrondies du paysage. Une allée dans un jardin japonais permet d’arrêter le promeneur vers chaque endroit du jardin japonais, à proximité du plan d’eau et vers un massif de plantes grasses ou d’iris par exemple.

Allee Rochers

Allee Sable

Allee Jardin

Allee En Rochers

Allee Jardin Galet

Le bassin du jardin japonais

L’intégration d’un bassin dans un jardin japonais est indispensable. Le plus souvent, les bassins de jardins sont représentés en plans d’eau de petites tailles ou bien en torrents, l’eau se déversant sur des rochers. Les bassins sont bordés de plantes aquatiques.
Le bassin japonais ne serait pas un vrai bassin sans la présence d’un ou de plusieurs ponts arrondis, de véritables sculptures de bois ou de pierres peintes ou naturelles.

Fontaine Rochers

Les plantes pour le jardin japonais  

  • Le pin courbé : à la différence des forêts de pins droits, celui-ci ressemble à un saule pleureur, il est d’ailleurs planté à proximité des plans d’eau.
  • Le lotus, les azalées, camélias, pruniers (en fleurs roses ou blanches au printemps), les érables pourpres et les chênes, les saules (près des plans d’eau), les cyprès, cèdres et bambous, les hostas (plantes basses ombragées, les citrus en climats doux, les yuccas (difficiles à garder en pleine terre en Europe), les iris japonais se plantent serrés et se développent très vite, (jaunes, mauves et jaunes, pourpres, noirs.), les fougères etc.
  • Les pelouses sont habituellement des mousses décoratives, épaisses et bien vertes. Il est possible d’installer un gazon d’ombre, car le jardin japonais est essentiellement un espace ombragé.

Etang Pin

Bonzai
Lotus Blanche
Lotus Rose
Lotus
Azalee
Camelia Rose
Camelia
Prunus
La décoration

  • Les lanternes sont évidement les structures décoratives indispensables. Elles éclairent et décorent. En Asie, les premières lanternes étaient en bronze, il existe des centaines de styles différents de reproduction (métal, pierre ou plastique).
  • Les statues bouddhistes : Les nains de jardins façon Asie… Aux goûts de chacun…
  • Les barrières et clôtures de bambous servent à la fois de rampes, mais elles peuvent aussi servir à la construction de pergolas et de tonnelles,de ponts suspendus, ou bien des tuteurs de plantes ou d’arbres fragiles. Les bambous sont assemblés par des cordes noires, cette technique est très solide, le bambou étant un matériau particulièrement robuste.
  • On construit des fontaines en bambous: une cuvette en pierre reçoit l’eau puisée d’un étang ou d’un bassin par une pompe mécanique encastrée ou externe. Le jardin japonais est un art paysager qui tient son origine de l’époque moyenâgeuse asiatique. Très prisé en Europe, ce modèle de jardin est proposé par de nombreux paysagistes qualifiés, sur plans en 3 dimensions; le jardin japonais reste un jardin d’ombre, délicat qu’il faut entretenir avec minutie.

Lanterne

Statut Boudha

Lanterne Asiatique Exterieur

Buddha Decoratif

Cloture Bambou

Fontaine Bambou

Fontaine Jardin Bambou

Fontaine Jardin

Catégories Jardin