Surélévation de maison : comment élever le toit de sa maison ?

Comment élever la toiture de votre maison, le procédé consiste à déposer la toiture existante, rehausser les murs et procéder aux différents raccords intérieurs de finitions.

Surélever sa toiture, démarches et arrangements…

Un problème de place, il est impossible de pousser les murs, d’agrandir sur le jardin, la solution ? Exploiter la hauteur des lieux… Et gagner en surface habitable. En résumé, l’opération consiste à déposer la toiture actuelle, poursuivre l’élévation des murs existants puis de construire une nouvelle toiture de remplacement.  Rehausser le toit de sa maison c’est prévoir également la redistribution totale des installations électriques et des équipements de plomberie.

Les autorisations nécessaires pour surélever une toiture

Vos travaux peuvent commencer une fois les autorisations administratives complétées et reçues. Votre projet d’extension de toiture doit être conforme avec les règles des codes de construction et de l’urbanisme déterminées par le PLU. (Le plan local d’urbanisme).
Si vous souhaitez réaliser un agrandissement supérieur à 20m², un permis de construire est obligatoire.

Les pièces à fournir pour réaliser une surélévation de toiture

  • Un extrait de plan cadastral
  • Un plan de masse de votre habitation
  • Le plan du niveau qui sera modifié
  • Un plan de coupe
  • Des photos de l’ensemble du bâtiment
  • Les matériaux utilisés pour les travaux
  • Si votre habitation est localisée dans un emplacement classé site historique, il faudra alors envoyer des doubles des pièces mentionnées ci-dessus en contactant les Architectes des Bâtiments de France. (ABF).

La réalisation technique d’une surélévation de toiture

Elever votre habitation d’un étage supplémentaire est une opération délicate qui ne peut être réalisée dans toutes les structures de n’importe quel habitat. Un ingénieur spécialisé dans les structures pourra lui seul déterminer si les travaux sont réalisables ou non. La charge tolérable maximale devra être fixée en fonction des murs et des fondations de la maison.

L’architecte devra procéder à l’analyse attentive des murs, la nature des sols, les fondations, l’état de la toiture actuelle, la charpente etc.
Qui intervient pour mon chantier ? Un charpentier couvreur aura les compétences de gestion de la totalité du chantier une fois que l’architecte rendra ses plans. Pour les travaux de raccordement, plombiers, électriciens et peintres peuvent être sollicités pour les finitions et l’ajout des installations dans les nouvelles pièces. On estime entre 1 000 et 2 000 euros HT le m² aménagé et habitable.

Catégories Toiture