Poser un portail étape par étape

La pose d’un portail n’est pas à la portée de tous, mieux vaut faire appel à un professionnel pour ce genre de chantier (ce qui vous donnera droit, en prime, à la TVA à 10%). Néanmoins, nous proposons ici quelques conseils d’installation pour les plus téméraires d’entre vous. A vos casques… Prêt…

Fondations et piliers des portails

Après la théorie, passons aux travaux pratiques. Fondations, implantation des piliers et pose de l’équipement principal… Voici tout ce qu’il faut savoir sur la pose d’un portail. Avant de débuter le gros des travaux, il faut préparer le terrain. Le premier point consiste donc à faire les fondations pour la pose du portail.

Les fondations du portail

  • Nous vous conseillons de creuser une semelle de fondation en dessous de la zone qui accueillera le portail et les piliers. Cela permettra de fixer les équipements dans le sol. Les fondations doivent être profondes pour supporter le poids des différents véhicules qui emprunteront ce passage (au moins 40cm). Attention ! La semelle doit être plus large que les éléments qui seront posés par la suite.
  • Coulez ensuite du béton dans les fondations.

Les fondations pour les piliers du portail

  • Au moment où vous coulerez le béton dans les fondations, pensez à y piquer quatre fers torsadés que vous placerez en carré et à la verticale pour définir l’emplacement des piliers. Attention ! N’oubliez pas de réaliser un traçage et de mesurer la distance entre les deux piliers en fonction de la taille du portail. En outre, sachez que les dimensions des piliers doivent être proportionnelles à celles du portail. Pensez également à laisser un peu de jeu pour l’emplacement des gonds.
  • Avant de couler le béton dans les fondations, veillez à placer quelques bouts de polystyrène pour les crapaudines (élément qui recevra le pivot des vantaux) et anticipez le placement des gaines électriques au cas où vous voudriez ajouter une motorisation, un éclairage, ou encore une alarme.
  • Vous pourrez ensuite verser le béton que vous laisserez sécher pendant quarante-huit heures.

Les piliers du portail

  • Avant d’installer les piliers, réalisez une base en mortier.
  • Pensez à faire des trous et à disposer des morceaux de polystyrène pour les zones réservées aux différents éléments des piliers (boîtier électrique et gonds par exemple).
  • Les parois des piliers doivent, par la suite, être enduites de mortier pour éviter que le béton ne passe par d’éventuelles cavités.
  • Pour finir, coulez du béton maigre mouillé (il s’agit d’un mélange de gravier, de sable et de ciment) par couche de 75cm. Laissez sécher quelques heures entre chaque couche (on vous avait dit que c’était un chantier de longue haleine !).

Poser un portail

Une fois que les fondations sont réalisées et que les piliers sont montés, place aux derniers travaux. Nous allons maintenant vous fournir quelques conseils sur la pose du portail.

  • Avant toute chose, vous devrez disposer les pentures sur les vantaux, puis fixer les gonds sur les pentures.
  • Les gonds doivent ensuite être intégrés aux piliers. Si vous avez respecté chaque étape de l’installation, vous devriez avoir des emplacements réservés à ces éléments dans les piliers.
  • Il est ensuite indispensable de faire certains réglages avant de fixer définitivement le portail. Utilisez donc des cales taillées en biais pour maintenir les vantaux pendant que vous ajustez la hauteur du portail. Nous vous recommandons également de caler les gonds pour pouvoir vérifier si le portail est parfaitement aligné.
  • La pose s’achève avec la fixation des gonds avec du mortier. Le séchage peut prendre quelques jours (généralement de deux à trois jours).

Lorsque votre portail sera définitivement installé, vous pourrez placer la serrure, le verrou, les deux arrêts de portail et la barre de contreventement.

Catégories Portails