Conseils et astuces travaux pour poser du carrelage

Une idée, un projet travaux ? Vous souhaitez rénover votre ancien carrelage ? Comment décoller les joints de carrelage, choisir le bon enduit, mon carrelage en ardoise, marbre ou granit ? Retrouvez toutes les étapes nécessaires au bon déroulement du chantier, de la préparation du support au temps de séchage, le choix des outils etc.

Comment poser du carrelage soi-même ?

Poser un carrelage intérieur ou extérieur demande quelques connaissances.

En résumé, il faut avoir :

  • De la patience
  • L’habilité et le calcul mathématique de pose d’un carrelage, c’est en effet préférable si l’on ne souhaite pas obtenir un sol incliné ou déformé
  • La propreté du support et de l’utilisation des produits et matériaux. La peinture et la pose du carrelage sont probablement les deux applications qui demandent le plus d’attention hygiénique; les salissures se verront toujours si un mur est mal peint ou bien si un carrelage est mal posé.
  • Faire preuve de méthode; tous les travaux demandent de l’organisation, chaque étape est égale à un jour et à un objectif atteint. La patience n’est pas la lenteur. Certains bricoleurs amateurs ou professionnels, dans la précipitation, négligent trop souvent les temps nécessaires aux séchages des parties, des prises des collures et jointures, des deuxièmes ou troisièmes couches de peinture pour les revêtements, etc. Un travail patient est un travail qui garantira une durabilité plus grande à vos travaux. Combien de salles de bains moisissent en quelques mois seulement après la fin des travaux ?

Combien de temps pour coller du carrelage ?

La pose des carreaux de petites tailles, cela n’est plus du BTP mais de l’archéologie, plus vos carreaux sont fins et légers et plus de temps il vous faudra pour poser votre carrelage. On ne pose pas un carrelage sur un sol non préparé, votre sol doit être ragréé ; cette opération peut durer jusqu’à 48 heures, ajoutez à cela, la pose des dalles et des joints. Pour chaque élément posé, il faut déterminer un temps logique de séchage afin d’éviter les catastrophes de l’humidité.

  •  Nettoyer et sécher le sol
  • Couler une chape de béton si nécessaire (plus, temps de séchage du béton)
  • Fixer les dalles (par collage ou scellement : temps d’attente)
  • Poser les joints (temps de séchage)
  • Deuxième couche de jointure. (Temps de séchage)

Quel matériel faut-il ?

  • Une spatule (plusieurs même…)
  • Des niveaux et des baguettes d’angles
  • Cuvettes et éponges, matériel de nettoyage (chiffons doux, savons etc.)
  • Marteau, carrelette, tasseaux en bois
  • Croisillons de joints (peuvent être remplacés par des clous)

La période idéale pour poser du carrelage 

Les travaux à l’intérieur de la maison contrairement aux travaux de peinture du jardin, ne demandent pas d’exigences particulières; cependant, en hiver veillez aux conditions d’aération des pièces, une pièce aérée par temps de gel peut endommager la consolidation des carrelages et des jointures. En été, une canicule peut abîmer les matériaux.

Combien vont coûter mes travaux ?

Estimer le budget et le coût de réalisation d’un projet travaux pour poser un carrelage doit prévoir le matériel d’outillage présenté ci-dessus si vous ne le possédez pas, l’équipement de nettoyage, le matériel de base et la quantité au m² des carreaux à poser.

  • Outillage : 50 euros environ
  • Matériel d’équipement et de nettoyage : Exemple : enduit de carrelage, enduit pour les joints, enduits de protection si besoin pour les salles d’eau, produits décapants : 50 euros environ
  • Carrelage : Le prix varie en fonction du modèle proposé, prix estimés : de 1 euros à 200 euros le m²
  • Terre cuite : 80 euros le m²
  • Des carreaux émaux: jusqu’à 200 euros le m²
  • L’argile : 1 euro le m²

Le coût final de votre projet dépend surtout de la main d’œuvre si vous souhaitez faire appel à un professionnel du BTP.

Etape par étape, je pose mon carrelage

  • Préparer et laver le support avant la nouvelle pose
  • Quel plan de pose pour mon carrelage (voir notre article sur les styles de pose)
  • Encoller le sol et les dalles
  • Faire les jointures (plusieurs couches parfois sont nécessaires)
  • Laver le carrelage après le temps de séchage

Comment enlever un ancien carrelage ?

  • Burin, marteau, gants et lunettes de protection, un couteau de peinture, des sacs à gravats, une trousse de première urgence non loin des lieux du futur drame.
  • A retenir : Si vos murs sont en placo et recouverts de carrelage, il est fortement déconseillé de s’attaquer au démantèlement des carreaux à l’aide d’un burin, vous risqueriez d’agrandir considérablement les lieux et non de changer uniquement le carrelage présent. N’oubliez pas que dans certains immeubles, les sols sont chauffés par des planchers chauffants, il faut vérifier avant de « piocher « la présence ou non de matériels de chauffage ».

Deux solutions en cas d’obstacles majeurs : L’enlèvement par soulèvement (très soigné et plus long), ou bien la superposition du carrelage ancien par un nouveau.

Enlever du carrelage par décollement

  • Glissez la pointe du burin entre deux carreaux après avoir gratté le joint de manière à créer un passage de levier
  • Incliner le burin en biais puis taper à l’aide du marteau, le carrelage d’un cran se décolle en une ou deux parties rompues
  • L’opération consiste à décoller les carreaux un à un, plus prudent…

Décoller la colle du ciment

Pour cela, équipez-vous d’un décapeur thermique, cet outil électrique agit comme une décolleuse à papier peint, poser le à quelques centimètres du mur puis faites le glisser le long des parois collées, la colle ramollie. A l’aide d’une raclette, récoltez ensuite la colle puis rincez à l’eau tiède.

Catégories Carrelage