Quelles sont les normes et les réglementations des VMC ?

L’arrêté du 24 mars 1983 impose l’installation d’un système de ventilation pour l’habitat. Tous les logements construits après cette date doivent faire l’objet d’une étude d’expert de manière à déterminer quels équipements pourront être appropriés et efficaces et déterminer quelles performances énergétiques pour la consommation des éléments de ventilation, climatisation, chauffage, etc.

Une ventilation est obligatoire

Depuis les arrêtés du 24 mars et du 28 octobre 1983 pour tous les logements postérieurs à 1982 collectifs ou individuels, l’installation d’un système de ventilation est obligatoire. Cette obligation renvoie à des mesures précises d’installation technique  :

  • Une aération générale et continue du logement individuel ou collectif
  • L’air doit entrer directement dans les pièces du logement par des bouches d’arrivées situées dans ces mêmes pièces. Des débits d’air sont réglementés

Les débits réglementaires des ventilations

L’arrêté du 24 mars 1982, par son article 3, précise les débits minimaux à installer pièce par pièce quelque soit le type de ventilation et en fonction du nombre de pièces du logement.

Si votre logement est équipé d’une VMC (ventilation mécanique contrôlée) à simple flux, les débits à respecter sont les suivants :

Nombre de pièces principales1234
Débit total minimal en m3 / h35607590
Débit minimal en cuisine en m3 / h20304545

Source du tableau : www.aldes.fr, un des leaders de la ventilation

Comment fonctionne une VMC ?

Vous ne devez en aucune façon stopper votre VMC électriquement. Attention à ne pas boucher les entrées d’air et les bouches d’extraction.

Comment entretenir une VMC ?

  • Nettoyer régulièrement les entrées d’air à l’intérieur et à l’extérieur
  • Nettoyer les bouches d’aspiration à l’eau claire

Si vous êtes équipé d’une ventilation double flux, les filtres doivent être nettoyés régulièrement et remplacés assez souvent.