Les cheminées au bioéthanol

Longtemps (et toujours) critiquées, les cheminées au bioéthanol n’en sont pas moins de véritables appareils de chauffage design. Peu performantes, elles sont surtout sollicitées pour leur côté pratique. Pas d’installation contraignante, pas d’entretien et pas de fumées toxiques… Bref, un vrai petit bonheur pour les utilisateurs.

Comment fonctionne une cheminée au bioéthanol ?

Très en vogue, la cheminée au bioéthanol est sans aucun doute LA cheminée du XXIème  siècle. Même si elles font encore polémique (voir l’article « Question sécurité ») en raison des dangers que peut susciter leur utilisation, elles possèdent de nombreux avantages tels que leur design, leur autonomie ou encore leur installation facile. Faisons un point sur ces cheminées contemporaines.

Ces nouveaux appareils de chauffage sont constitués d’une structure design et d’un réservoir en métal servant à accueillir l’éthanol. Même si leurs performances sont bien inférieures à celles des cheminées à foyer fermé ou des inserts, les cheminées au bioéthanol ont une autonomie pouvant varier de 2 heures à 8 heures en fonction de l’intensité des flammes et peuvent chauffer jusqu’à 45m².

Pour utiliser ces cheminées, il suffit de remplir le réservoir de bioéthanol et d’allumer l’appareil qui chauffera aussitôt. Aussi simple que l’allumage, l’extinction requiert un simple geste de l’utilisateur. Elle se fait instantanément. Vous n’aurez pas besoin d’attendre que les flammes s’éteignent et pourrez aller vous coucher immédiatement.

Qu’est-ce que le bioéthanol ?

L’éthanol appartient à la famille des énergies renouvelables. Ce combustible est un alcool produit à partir de céréales, de cannes à sucre ou de betteraves d’origine agricole.

Le bioéthanol est aujourd’hui utilisé dans de nombreux secteurs. Dans notre cas, il est commercialisé sous forme de bidons. Vous dépenserez environ deux euros pour un litre.

Pourquoi acheter une cheminée au bioéthanol ?

Tout d’abord, ce sont des cheminées ultra-tendances qui donneront une touche design à vos habitations. Il y en a pour tous les goûts. Vous trouverez forcément celle qui conviendra à votre intérieur tant les couleurs, les formes et les styles sont abondants. Il y en a même pour agrémenter les extérieurs (jardins, piscines ou terrasses par exemple).

Par ailleurs, les cheminées au bioéthanol restituent le charme du feu d’une cheminée au bois. L’intensité des flammes est d’ailleurs réglable pour varier les ambiances et choisir le niveau de chauffe qui convient à chacun.

Côté installation, rien de plus simple puisqu’il n’y a aucun conduit à poser. Les cheminées au bioéthanol peuvent être encastrées au mur, posées sur le sol (certaines sont même mobiles) ou encore placées sur un meuble (faites tout de même attention, cela reste un appareil de chauffage !).

Enfin, si elles ne sont pas aussi efficaces que certaines cheminées (foyers fermés ou inserts notamment), elles ont tout de même le mérité de restituer environ 90% de la chaleur. En outre, elles ne saliront pas votre intérieur car elles ne produisent ni suie, ni cendres, ni fumées.

Quels sont les désagréments de ces cheminées ?

Malheureusement, les cheminées au bioéthanol ne peuvent pas servir de chauffage de base… Sauf si vous habitez dans un studio ou un appartement d’une quarantaine de mètres carrés. Par ailleurs, le bioéthanol reste un combustible beaucoup plus cher que le bois.

Comme nous vous le disions déjà dans l’article « Question sécurité », les cheminées au bioéthanol peuvent être dangereuses. Il est recommandé de ne pas rallumer un appareil chaud immédiatement et de ne pas stocker les bidons de carburant à proximité de la cheminée (ceci dit, il n’est également pas conseillé de stocker des produits inflammables à côté d’une cheminée au bois).

Prix : entre 500 et 4.000 euros.

Catégories Cheminée