Ardoise naturelle ou synthétique, que choisir pour ma toiture ?

La construction ou la rénovation d'une toiture en ardoise pose un certain nombre de questions. Quels sont les différents types d'ardoises, lequel sera le plus adapté et quelle sera le coût d'une toiture ? Autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre ici.

Pourquoi choisir l'ardoise ?

Un toit en ardoise apporte sans aucun doute un véritable cachet à une maison. Mais l'aspect esthétique n'est pas le seul avantage. L'ardoise est également un matériau très performant, présentant de bonnes caractéristiques en termes d'isolation, d'étanchéité, de solidité et une durée de vie sans pareil. L'utilisation d'ardoise de qualité permet de s'assurer une toiture en bon état sur une durée pouvant facilement dépasser les 100 ans. Le toit est ainsi parfaitement protégé, avec un excellent rendu final. L'ardoise demande un minimum d'entretien, à condition de faire attention aux produits utilisés. En effet, l'ardoise naturelle ne réagit pas forcément bien à l'utilisation de produits chimiques.

Quels sont les différents types d'ardoises ?

Il est possible de distinguer deux types d'ardoise : l'ardoise naturelle et l'ardoise synthétique.

L'ardoise naturelle

En fait, il n'existe pas une ardoise naturelle, mais des ardoises naturelles. L'ardoise provient d'argile ayant subi une forte pression lors de la formation d'une chaîne montagneuse. Chaque carrière produit donc une ardoise qui lui est propre et présente des caractéristiques et des couleurs différentes.

En Europe, l'ardoise naturelle provient principalement de France et d'Espagne. Des normes Européennes régissant la qualité de l'ardoise ont été mises en place, mais le plus simple est d'exiger la norme NF.

Les compétences et l'expérience d'un couvreur professionnel sont primordiales à ce stade pour choisir une ardoise adaptée à sa toiture. Quoi qu'il en soit, l'ardoise naturelle reste un bon investissement. Elle est imperméable, non poreuse et non gélive et résiste donc à la pluie, à la neige et au soleil.

L'ardoise synthétique

Les ardoises synthétiques sont fabriquées à partir de ciment, d'eau, d'additifs minéraux et de fibres organiques de haute qualité. Le traitement final qu'elles subissent leur garantit les mêmes caractéristiques qu'une ardoise naturelle en termes de solidité et d'isolation. Leur fabrication permet d'obtenir une plus grande palette de couleurs.

En revanche, la durée de vie d'une ardoise synthétique est bien inférieure à celle d'une ardoise naturelle.

Combien coûte une toiture en ardoise ?

Le prix au m² d'une toiture en ardoise dépendra naturellement de la qualité et de la provenance de l'ardoise choisie. D'autres facteurs sont également à prendre en compte comme le degré de la pente du toit, la quantité et le format des ardoises utilisées.

S'il faut compter entre 100 et 140 euros le m² pour de l'ardoise naturelle, l'ardoise synthétique ne reviendra qu'entre 50 et 70 euros le m², soit deux fois moins cher.

Si l'investissement initial est bien inférieur avec de l'ardoise synthétique, il faut bien garder à l'esprit que la longévité sera bien inférieure elle aussi, une trentaine d'années environ.

Pourquoi faire appel à un couvreur professionnel ?

La pose d'ardoise, outre le fait que le travail s'effectue en hauteur avec tous les risques que cela comporte, n'est pas à la portée du premier venu. La fixation est généralement assurée par des crochets, mais ce n'est pas nécessairement la partie la plus compliquée. L'ardoise ayant une épaisseur allant de 4,5 à 9 mm, elle est relativement lourde et il peut être nécessaire de renforcer la charpente afin qu'elle supporte ce poids supplémentaire.

Enfin, le travail du zinc n'est pas forcément des plus simples non plus. Faire appel à un artisan couvreur relève donc du bon sens, afin de s'assurer de la bonne qualité des travaux, indispensable étant donné le budget nécessaire à la construction ou à la rénovation d'une toiture.

***********

A lire également autour de la toiture

La réglementation sur les toitures