Le guide n°1 de vos projets Déco & travaux

Quel artisan ?

Quel projet ?

* Champs obligatoires

Gratuit
Recevez jusqu’à 5 devis
3min pour une demande

Accueil > Aménager, décorer une salle de bains, un spa, un sauna, des WC... > Quel revêtement mural choisir pour ma salle de bains ?

Quel revêtement mural choisir pour ma salle de bains ?

Les revêtements de murs de salles de bains sont aussi variés que les revêtements de sols. Peinture, papier peint, verre, bois, marbre, lambris, béton, tadelakt, lave émaillée, voilà les principaux revêtements de sol utilisés pour habiller les salles de bains. Chaque revêtement présente des caractéristiques et des qualités propres.

Quel revêtement mural choisir pour ma salle de bains ?


Par Christelle YANEZ

Peindre ma salle de bains

Peinture, enduit, marbre, bois et lambris, tadelakt, lave émaillée ou encore béton, les revêtements de murs pour les salles de bains ne manquent pas et vous permettent de réaliser vos envies en matière de décoration et d’esthétisme. Ces matériaux, servant déjà au revêtement de sol des salles de bains (voir notre article sur le sujet), possèdent des qualités naturelles indiscutables qui en font des revêtements bien adaptés pour une pièce particulière comme la salle de bains.

 La peinture et le papier peint sont deux matériaux couramment utilisés pour le revêtement de mur d’une salle de bains. Seule condition : il faut choisir des produits résistants à l’humidité ambiante ce cette pièce.
Vous pourrez opter pour de la peinture lavable si vos murs sont loin des éléments d’eau mais je vous recommande vivement de la peinture lessivable pour les zones proches du lavabo et de la baignoire : vous éviterez ensuite les joies des moisissures dues à l’humidité.
Autre peinture prisée, la glycéro dont la première des qualités est sa résistance à l’humidité en ne faisant pas adhérer les gouttes d’eau pouvant se déposer sur les murs. Seul bémol à prendre en compte, l’odeur prononcée de la glycéro.
Les peintures acryliques sont également très efficaces grâce aux fongicides qu’elles contiennent limitant les tâches et au film protecteur empêchant la venue des envahisseurs tels que graisse et moisissures. A l’inverse de leur voisine, les peintures acryliques sont inodores.
Les enduits décoratifs, comme leur nom l’indique, permet d’avoir un revêtement mural très décoratif. La variété de motifs permet de personnaliser encore davantage le décor mural de votre pièce.

 

Salle de bain peinte

 

Combien coûte une peinture de salle de bains ?

Ils commencent dès 10 € pour un pot de 1 litre et sont très variés selon le type de peinture choisi. De nos jours, les magasins proposent des quantités de gammes, toutes plus séduisantes les unes que les autres.
L’enduit le plus précieux reste le tadelakt, enduit traditionnel marocain à base de chaux qui donne un cachet particulier à vos pièces. Le tadelkat, en plus de son pouvoir décoratif et raffiné, est également très résistant à l’eau, à l’humidité (il est hydrofuge) et au temps. Le prix au m² évolue avec la qualité du tadelakt : un milieu de gamme 100 à 120 € le m² et un haut de gamme démarre à 150 € pour atteindre plus de 250 €.

 

Ma salle de bains en verre

Le verre devient monnaie courant dans les salles de bain. Il y a un large panel de verre : le verre sablé, le verre trempé, le verre dépoli et le verre vitrifié. Les qualités du verre sont multiples : le verre agrandit l’espace, donne une ambiance design et moderne, permet une belle luminosité, changeant selon les teintes que vous aurez choisies et il est étanche. Parmi les matériaux se mariant bien avec le verre, le bois.
Les inconvénients. Le verre, malgré sa solidité certaine, est fragile. Son entretien est contraignant en raison des traces de calcaire, se déposant facilement sur les parois en verre.
Autre inconvénient de taille, son prix. En effet, le verre est un matériau coûteux. Pour une entrée de gamme, comptez entre 50 et 100 €, pour un milieu de gamme entre 100 et 300 € et entre 300 et 500 € pour un haut de gamme.

 

Salle de bain en verre Salle de bain revêtie de verre

 

 

Salle de bain en bois

Le bois, matériau par excellence, sert autant à l’ameublement qu’aux revêtements de sol et de murs. La multitude d’essence de bois permet d’avoir une salle de bain chaleureuse, noble et naturelle. Parmi les essences les plus prisées, les bois exotiques dont l’incontournable teck, imputrescible et très résistant à l’humidité. Ipé, Merbau, Doussé, Teck de Birmanie ou encore Bambou se rajoutent aussi à la liste des bois exotiques. Le prix des panneaux de bois sont très variés selon l’essence de bois : il faut compter entre 40 et 300 le m² en moyenne.

 

Le lambris spécial salle de bains

Le lambris en PVC est idéal en tant que revêtement de mur. Résistant à la projection d’eau, tès résistant et facile d’entretien, le PVC existe sous des motifs variés, imitant même certains matériaux tels que le bois. Sa pose est simple et se fait avec ses lames.
Nous restons dans les bois exotiques avec deux types de lambris aux essences particulièrement adaptées à l’humidité d’une salle de bain, le teck et le bangkirai, appelé aussi Yellow Balau, est un arbre issu des forêts tropicales d’Asie du Sud-Est. Mais sachez que l’espèce de cette essence de bois est menacée…
Autre type de lambris tout aussi adapté, le lambris revêtu de panneau hydrofuge donc traités contre l’humidité et les projections d’eau.  

 

Salle de bain en bois

 

La lave émaillée, précieuse

La lave émaillée est un matériau obtenu de façon très originale. Et pour cause, pour obtenir une lave de qualité, des couches d’émail sont ajoutées, ce qui lui donne une surface à la fois brillante et lisse.
D’une solidité à l’épreuve des chocs et rayures et déclinée sous de multiples coloris, environ 1500 teintes, la lave émaillée est vraiment un revêtement de choix dans une salle de bains. Autre qualité de taille, la lave émaillée ne demande pas d’entretien particulier grâce à l’ajout d’émail, naturellement imperméable.

 

Combien coûte une lave émaillée de salle de bains ?

La lave émaillée est un matériau unique mais aux prix très onéreux. Il faut donc un budget généreux pour investir dans ce matériau, restant le plus cher des revêtements.
Prix : il s'agit d'un des matériaux les plus chers, même bas de gamme, son coût reste très élevé. Le prix au m² débute à 400 € pour un bas gamme pouvant aller jusqu’à 1000 € le m², comptez entre 1000 et 1700 le m² pour une lave émaillée de milieu de gamme et de 1700 à plus de 2500 € le m² pour un haut de gamme.

 

La pierre et le marbre dans ma salle de bains

La pierre naturelle est un matériau noble habillant les murs de la salle de bains avec beaucoup de goût. Parmi les pierres les plus en vogue sur le marché, le granit et l'ardoise : deux pierres très résistantes, peu poreuses mais assez onéreuses. En haut de l’affiche également, la pierre blanche, appelée aussi pierre bleue, chaleureuse et agréable au contact. Seul bémol, étant donné son état poreux, il faut lui appliquer un traitement hydrofuge.
La pierre est naturellement solide et incassable. Son entretien reste très simple, surtout si le revêtement a eu traitement hydrofuge. Enfin, l’esthétique rendu par ce type de matériau, que la pierre soit naturelle ou reconstituée, est très raffiné. Cette dernière est composée de substances naturelles broyées, après une opération bien précise effectuée grâce à un mortier (mélange savant de ciment et de sable détrempé avec de l’eau), ce qui lui confère un aspect de pierre naturelle si bien qu’il est possible de faire la confusion avec des pierres véritables comme le calcaire, le granit, l’ardoise et même le marbre.
Le marbre justement, matériau noble et élevé au rang de matériau artistique, fait partie de la famille des pierres naturelles. Roche issue du calcaire, le marbre habille les pièces avec une grande élégance. Le marbre se décline, lui aussi, sous des modèles et des coloris très variés où l’esthétique est à l’honneur. Les qualités du marbre sont multiples : grande résistance, un aspect lisse et brillant, un pouvoir décoratif immense.

 

Combien coûte un revêtement en marbre et en pierre ?

La pierre naturelle reste un investissement conséquent. Il faut compter entre 75 et 150 € le m² pour une entrée de gamme, entre 150 et 250 € pour un milieu de gamme et entre 250 et 400 € pour une pierre haut de gamme. A ce titre, la pierre naturelle rivalise avec le marbre.
Installer un revêtement en marbre dans votre future salle de bains exige un budget plus conséquent que pour le carrelage. En effet, la fourchette de prix est large, démarrant à 75 € pour une entrée de gamme à plus de 400 € pour un haut de gamme. Si vous tenez à créer une ambiance avec du marbre mais que votre budget est mince, vous pouvez trouvez un bon compromis grâce aux matériaux en trompe-l’œil imitation de qualité du marbre pour un prix très raisonnable.

 

Avantages et défauts du marbre et de la pierre

Le marbre demande un entretien régulier. Au fil du temps, le marbre a tendance à se ternir et se rayer. Il faut donc être encore plus prudent en le foulant chaque jour. De plus, le marbre est une roche poreuse donc assez sensible aux ternissures et autres tâches.
Mieux éviter ces matériaux si vous avez une petite salle de bains car le volume imposant de ces derniers risques de sacrifier le peu d’espace dont vous bénéficiez. Privilégiez-donc ces deux types de revêtements muraux pour des salles de bains spacieuses.

 

Bétonnez votre salle de bains

Matériau optimal pour la salle de bains, le béton a un aspect simple et épuré mais très esthétique. Le sol, les murs et les meubles peuvent être habillés de béton. Outre ses qualités esthétiques, le béton est très résistant, imperméable et solide. C’est un bon investissement sur le long terme.
Le béton se décline sous différentes formes, on parle de béton décoratif, ce qui lui confère une dimension moderne ainsi qu’une utilisation variée. En effet, le béton peut être brut, lissé, satiné et ciré. Cette dernière forme a d’ailleurs la cote dans les maisons et il habille de plus en plus les chambres. Certaines formes de béton imitent même le bois et d’autres créent des effets de lumières grâce à l’intégration de fibres optiques. Pour un effet encore plus design, intégrez du verre à votre ensemble en béton.

Salle de bain en béton 

 

Combien coûte du béton pour salle de bains ?

Le béton rime avec onéreux. En effet, comptez entre 50 et 80 € au m² pour une entrée de gamme, de 80 à 150 € pour un milieu de gamme et entre 150 et 400 € environ le m² pour un béton haut de gamme. Le béton ciré décoratif, très en vogue, présente un panel de prix très larges selon les modèles mais également onéreux.

 

Posez du carrelage dans ma salle de bains

Classique mais indémodable, le carrelage se décline sous des formes, des teintes, des dimensions et des formes multiples, ce qui laisse un large choix et la liberté d’habiller vos murs de salle de bains selon vos envies. Parmi les possibilités, le dallage classique, le décor peint, la terre cuite au carreau dessiné à la main ou encore les imitations de matériaux haute gamme comme la pierre naturelle, le granit ou encore le métal.

 

Salle de bain en carrelage

 

Combien coûte du carrelage ?

Les prix au m² varient du simple au triple selon le type de carrelage.  Le carrelage en terre cuite coûte en moyenne entre 15 et 45 €, le prix du grès se situe entre 15 et 80 €, la faïence, plus onéreuse, entre 40 et 100 € et la porcelaine est un investissement plus imposant qui débute à 75/80 € le m² pour coûter jusqu’à 300 € en moyenne

 

Bloc notes

A petite salle de bains, grands carreaux, à grande salle de bains, petits carreaux. En effet, la question de l’aménagement de l’espace est essentielle selon votre surface.

 

Mes travaux de salles de bains : trucs et astuces

  • Optimisez l’espace avec des matériaux le mettant en avant si votre salle de bains est étroite

  • Optez pour des lambris posés à l’horizontale pour donner une impression de surface élargie

  • Faites attention au type de verre que vous choisirez et qui influera sur la luminosité de votre salle de bains

  • Pensez à appliquer une laque satinée sur le marbre afin de le protéger le plus longtemps possible

  •  Le bois, massif ou stratifié, doit souvent bénéficier d’une bonne aération

  • Il faudra traiter le béton car c’est un matériau poreux qui risque de subir les conséquences néfastes de l’humidité.

  • Traitez votre revêtement en  pierre avec un produit hydrofuge après la pose

  • Veillez à la réussite des jointures de la lave émaillée sous peine de ne pas avoir un mur étanche très longtemps

Par Christelle YANEZ

Vos commentaires

solibati

11/10/2011 - 10H52

c'est très bien article ! merci

Salledebains : nos articles les plus lus

Revêtements Salle de bains : les Tendances 2014 sols et murs

Tendances, que réserve 2014 à nos salles de bains ? Entre le revêtement design ou naturel, Deco-travaux.com peut déjà vous annoncer que le choix est rude

Tracer le plan de votre salle de bains

La conception d’une salle de bains passe inévitablement par l’ébauche d’un plan. Sont à prendre en compte, la surface, la forme, les éléments et l’utilité que vous souhaitez lui donner.

Deco-Travauxest une marque Sotravo filialeSolocal

SOTRAVO / DÉCO-TRAVAUX
2 Boulevard Vauban
78180 Montigny-le-Bretonneux