Interview du fabricant Rockwool expert en isolation thermique

Spécialisé dans la fabrication et la distribution des laines minérales, Rockwool nous présente la laine minérale. Réputée pour répondre aux exigences les plus strictes en matière d'isolation thermique et phonique, la laine minérale combat le phénomène des ponts thermiques, répond aux exigences des normes de sécurité élémentaires en isolant une façade d'une maison par l'intérieur ou l'extérieur.

 Déco travaux : Comment est venue l’exploitation de la laine de roche pour Rockwool ?

Gaëtan Fouilhoux : « Après une éruption sur l’archipel d’Hawaï, la lave en fusion a pris la forme de longs et fins filaments, étirés par le vent. Deux scientifiques observant le phénomène ont eu l’idée de reproduire l’expérience, fabricant ainsi un produit laineux d’origine minérale qui trouvera rapidement son utilisation dans le domaine de l’isolation des bâtiments d’habitation et des bâtiments non résidentiels. »

DT : Les principales vertus de la laine naturel Rockwool devenu matériau dans l’univers du bâtiment ?

G.F. : « Issue de la roche volcanique (basalte) et donc recyclable à l’infini, la laine de roche a vu son process développé et amélioré par des ingénieurs danois. Outre ses qualités environnementales innées, la laine de roche combine efficacité thermique (elle protège du chaud et du froid), efficacité acoustique (on l’utilise dans les salles de spectacle, les salles de sport,…), protection contre le feu (elle est incombustible, ne permet pas au feu de se propager et n’émet pas de fumées toxiques : c’est pourquoi on la trouve dans les Etablissements Recevant du Public, les établissements scolaires, les hôpitaux, les bateaux…).

La laine de roche Hydrophobe ne fait pas écran au passage de la vapeur d’eau et elle ne craint pas les infiltrations de pluie ou de neige : l’eau ruisselle à sa surface. Imputrescible, elle n’est pas propice au développement des micros organismes. D’origine minérale, la laine de roche n’intéresse pas les insectes ; elle est une barrière naturelle au développement des termites. Inerte et stable, la laine de roche conserve toutes ses propriétés mécaniques dans le temps. Sa durée de vie typique au sens de l’ACV (Analyse du Cycle de Vie- norme P 01-010) est de 50 ans. »

DT : Les deux techniques d’isolation par l’extérieur : explications (bardage et enduits)

G.F. : « Dans le premier cas (bardage rapporté), l’isolant est installé à l’extérieur derrière un bardage plus ou moins imperméable : bois, Rockpanel,….Lorsque ce bardage n’est pas imperméable, on conserve une lame d’air ventilé pour éliminer l’eau. La maçonnerie gère la perméabilité à l’eau et à l’air. Dans le deuxième cas, celui d’un enduit posé sur l’isolant, l’isolant est plaqué sur la maçonnerie, l’enduit est posé sur l’isolant et c’est lui qui gère la perméabilité à l’eau et à l’air. »

DT : Quelques aspects techniques pour en savoir plus sur…

G.F. : « La masse combustible mobilisable et le pouvoir calorifique supérieur : ce sont des indices (que l’on trouve dans la réglementation) qui permettent d’évaluer la dangerosité ou le risque dus à la présence plus ou moins importante de produits ou de matériaux combustibles. Semi rigidité : les critères de rigidité et de résistance à l’eau viennent d’une ancienne classification dénommée « ISOL », appliquée aux matériaux isolants et gérée par le CSTB. Lorsque cette classification a été abandonnée par les fabricants d’isolants en laine minérale, on a trouvé des équivalences dans la réglementation européenne, équivalences désormais reprises par l’ACERMI (Association de CERtification des Matériaux Isolants) qui certifie les performances de ces produits. Le critère de semi-rigidité a été conservé. Ce qui est naturel puisqu’en paroi verticale, on a besoin d’un minimum de tenue de l’isolant qui va recevoir la plaque de plâtre. R mesure la résistance thermique d’un produit isolant : plus la résistance thermique est élevée, plus le produit est performant ; cette valeur R est égale au rapport entre l’épaisseur d’un produit (e) et sa conductivité thermique (, lambda grec) : R = e/ et s’exprime en m².K/W.

DT : Parlons de l’Isolation par l’Extérieur Sous enduit (IESE) : quels sont les avantages de l’enduit pour une telle réalisation ? Les caractéristiques de cette technique signée Rockwool ?

G.F. : « Les avantages de l’isolation par l’extérieur : suppression des ponts thermiques, en réhabilitation, le chantier se déroule alors que les habitants ou usagers du bâtiment peuvent continuer à l’occuper, on ne réduit pas la surface habitable, ce qui au prix actuel du m² est appréciable, on embellit l’extérieur et par conséquent on valorise le bien, permet de gérer l’imperméabilité du bâtiment. Le premier avantage de la laine de roche ROCKWOOL est de pouvoir accepter tous les types d’enduits (hydrauliques et organiques) ; le deuxième avantage est de pouvoir s’appliquer à tous les types de bâtiments (cf. ECOROCK ci-dessus) et notamment ceux qui sont soumis à une réglementation incendie très exigeante, comme les E.R.P. (Etablissements Recevant du Public). Sur la double densité : Le produit 431 qui existait déjà est présent dans l’ensemble des Avis Techniques des fabricants d’enduits. En créant Ecorock, on a ajouté la Double Densité pour alléger les panneaux (30% de poids en moins) améliorer la conductivité thermique (le  ), se différencier de nos concurrents (nous sommes les seuls à proposer ce produit multi usages et multi services). Les vertus du Revêtement Plastique Epais : on l’utilise en raison de sa facilité de mise en œuvre. Il s’applique comme une peinture. Ses performances sont idéales pour ce type d’application, d’autant qu’il se pose très bien sur notre laine.

DT : Rockwool développe des produits en phase avec l’écologie. Caractéristiques des produits (démarche HQE, recyclage, …)

G.F. : « ROCKWOOL se refuse à utiliser le développement durable comme un outil de marketing, nous sommes contre le greenwashing. Notre fibre environnementale vient de notre origine scandinave : respect de l’environnement, respect de nos clients, de nos fournisseurs, de nos partenaires.

Le basalte dont est issue la laine de roche est une matière première inépuisable ; 98% de nos déchets sont ré utilisés ou recyclés, nous mesurons notre « empreinte environnementale » depuis 1996 grâce à l’Analyse du Cycle de Vie de nos produits et l’édition de Fiches de Déclarations Environnementales et sanitaires (FDES). Nous ne donnons pas de leçons, nos produits contribuent simplement à limiter les émissions de gaz à effet de serre et à maîtriser les dépenses énergétiques. Une bonne isolation assure également le confort acoustique et thermique des usagers d’un bâtiment. Notre devise : dire ce que l’on fait et faire ce que l’on dit. »

Obtenez des devis comparatifs pour vos travaux d'isolation thermique