Le guide n°1 de vos projets Déco & travaux

Accueil > Enduits et Mortiers > Comment doser du mortier ?

Comment doser du mortier ?

Le mortier possède de multiples applications. Mais son dosage diffère que vous l'utilisez pour réaliser une chape, pour faire des joints ou pour sceller des éléments par exemple. Une alchimie délicate pour obtenir un mélange homogène et efficace.

Comment doser du mortier ?


Par Romain GRANGET

Les bonnes quantités de mortier

Trop sec, trop humide, pas assez homogène : si vous ne prêtez pas garde à sa composition, le mortier peut vite devenir inutilisable. De même, selon l'utilisation prévue, les quantités de liant et de granulats varient. C'est pourquoi le dosage requiert toute votre attention.

 

  • Pour l'assemblage de briques :
    25 kilos de ciment
    25 kilos de chaux
    200 kilos de sable fin (0,2 millimètre)
    50 kilos de sable moyen (0,5 millimètre)
    25 litres d'eau
     
  • Pour l'assemblage de parpaings :
    50 kilos de ciment
    250 kilos de sable moyen
    25 litres d'eau
     
  • Pour le joint de pierres :
    50 kilos de ciment
    65 kilos de sable fin
    25 litres d'eau
     
  • Pour le joint de briques :
    25 kilos de ciment
    25 kilos de chaux
    65 kilos de sable fin
    25 litres d'eau
     
  • Pour une chape sur un sol en béton :
    50 kilos de ciment
    200 kilos de sable moyen
    25 litres d'eau
     
  • Pour le gobetis (couche d’accrochage) d'un enduit pour façade :
    50 kilos de ciment
    150 kilos de sable fin
    25 litres d'eau
     

Le choix du sable pour mortier

Selon le type de travaux que vous entreprenez, le granulat à utiliser pour votre mortier change. Certains usages nécessitent du sable fin, avec une granulométrie de 0,2 millimètre. D'autres se contentent d'un sable moyen, à 0,5 millimètre.
Attention : les dosages pour le mortier s’entendent avec du sable sec. Mais celui-ci s’achète humide en général. Vous devez donc prendre en compte le foisonnement de votre sable, c’est-à-dire son gonflement à cause de l’humidification. Il faut ajouter 20 % environ au volume du sable sec pour obtenir la quantité en sable humide. Ainsi, 20 litres de sable sec équivalent à 24 litres de sable humide.

Doser l’eau du mortier

C’est l’eau qui assure la prise du ciment et de la chaux. Elle donne aussi sa consistance au mortier. Vous devez choisir une eau propre et pure. Sinon, les différents débris risquent d’apparaître à la surface de votre mélange quand il sera sec. L’eau du robinet, ou venant d’une source potable, suffit en général. A moins qu’elle ne soit particulièrement riche en fer.
Respectez bien les quantités pour l’eau. Le dosage correspond généralement au poids du liant, divisé par deux. Soit 10 litres d'eau environ si vous utilisez 20 kilos de liant. Si le mortier est trop sec, il ne collera pas bien. Si au contraire il s’avère trop humide, il coulera et sèchera mal.
Et si vous ne voulez pas vous lancer dans un dosage fastidieux, vous pouvez trouver dans le commerce des mortiers prédosés. Ajoutez l’eau, et c’est prêt.

Par Romain GRANGET

Enduits-mortiers : nos articles les plus lus

Appliquer un enduit monocouche

Tout savoir sur l’application d’enduit monocouche : la bonne méthode, le matériel nécessaire, les astuces pour bien préparer son chantier...

Le scellement au mortier, c’est du béton

Tout savoir sur le scellement au mortier : la méthode pas à pas, le matériel nécessaire, comment bien préparer le chantier...

Deco-Travauxest une marque Sotravo filialeSolocal

SOTRAVO / DÉCO-TRAVAUX
2 Boulevard Vauban
78180 Montigny-le-Bretonneux