Entretien du gazon en hiver

Entretenir un gazon en hiver permet d'obtenir une belle pelouse verte afin de pouvoir en profiter toute l'année. Un gazon un besoin d'entretien et nécessite plusieurs étapes qu'il faut bien respecter afin de redorer l'éclat naturel de cet or vert.

Arrosage du gazon

L'arrosage doit être effectué qu'une seule fois par semaine afin de ne pas endommager les racines, accompagné d'une tonte du gazon au moins une fois par semaine, ce qui permettra de limiter la repousse des mauvaises herbes.

Il est préférable d'arroser au printemps et en automne pendant la période de pousse active, tout en n'oubliant pas de fertiliser le gazon en lui apportant l’engrais nécessaire à ses besoins deux à trois fois par an. Il faut également le désherber afin de retirer les mauvaises herbes qui pourraient germer simultanément avec les herbes de qualité pendant la pousse.

Il est important de ne pas utiliser d’herbicides avant la troisième tonte lorsqu'un nouveau gazon est posé, et s'assurer d'une bonne aération du sol afin d'éviter l'apparition de mousse éliminable grâce à du sulfate de fer. 

L'entretien du gazon par un paysagiste

Un paysagiste s'occupera des tâches de plantages et semis des plantes ainsi que de la création des services d’entretien, voire de l'installation d'un arrosage automatique. Le tarif horaire d'un jardinier paysagiste professionnel est compris en général entre 20 et 40 euros, avoisinant les 30 euros HT par heure. 

Il est conseillé de choisir les prix forfaitaires aux tarifs horaires, en cas de non possession de matériels de jardinerie, et de négocier avec le paysagiste la possibilité par ses soins d'effectuer l'entretien du gazon après sa création ou remise en état. 

Les prix des jardiniers varient suivant la complexité des tâches à réaliser, par exemple le prix d’un arrosage automatique se situe autour de 7 euros le m², une taille de haies atteint en moyenne 35 euros de l’heure, le nettoiement des déchets après les travaux réalisés s’effectue entre 20€ et 30€.

Faire appel à un paysagiste professionnel agréé permet de bénéficier d'un crédit d’impôt à hauteur de 50% dans la limite de 12 000€  voir 20 000 euros sous certaines conditions, et également la possibilité d’utiliser des chèques emploi service. L’article D. 7233-5 du code du travail permet un gain de 500 euros par an et par foyer fiscal pour les dépenses relatives aux travaux de petit bricolage.

De 3 000 euros pour les dépenses relatives à l'assistance informatique ou d’internet à domicile, puis de 5 000 euros par an pour les dépenses relatives aux interventions de petits travaux de jardinage des particuliers.

Le décret n° 2013-524 du 19 juin 2013 à modifier l'article D. 7233-5 du code du travail à compter du 01 juillet 2013, de sorte que le plafond annuelle passe de 1 000 euros à 3 000 euros par foyer fiscal, pour des dépenses relatives à l'assistance informatique et internet à domicile. Puis  de 3 000 euros à 5 000 euros, le plafond annuel attribués aux dépenses relatives aux interventions de petits travaux de jardinage des particuliers.