Le guide n°1 de vos projets Déco & travaux

Quel artisan ?

Quel projet ?

* Champs obligatoires

Gratuit
Recevez jusqu’à 5 devis
3min pour une demande

Accueil > Charpentes > Rénover sa charpente

Rénover sa charpente

La charpente a une très bonne durée de vie mais est amenée à être rénovée, partiellement ou dans sa totalité, pour différentes raisons. Intempéries, vieillissement du bois, dégradations faites par les insectes, travaux de modification de la charpente, les rénovations de charpente peuvent être de nature très variée. Seul bémol à tout cela, la complexité des travaux à effectuer et la sage décision de passer par un professionnel qualifié selon vos travaux de rénovation.

Rénover sa charpente


Par Christelle YANEZ

Observer les dégâts sur les charpentes

La rénovation de charpente demande de l'organisation, établir un diagnostic pour agir ensuite à la source et choisir les méthodes de rénovations convenant à votre problème. Avant de lancer l’opération rénovation, il est bon et même recommandé d’effectuer un diagnostic complet, quelle que soit la nature de la rénovation que vous souhaitez effectuer. Chevrons usés, assemblage défectueux, pannes dégradées, présence d’insectes, champignons, infiltration d’eau.
Observation intérieure mais aussi extérieure : état des tuiles, présence ou non de mousse, ardoise abîmée, faîtage douteux et toiture mal ventilée ou encore affaissée sont des éléments à prendre en compte dans le cadre d’une potentielle rénovation. 

La rénovation de charpente peut aussi être un projet de travaux à part entière, à savoir l’ajout d’une lucarne, le rehaussement de la charpente, la modification de la pente, l’aménagement de l’espace sous-toiture faisant partie de l’ensemble de travaux de rénovation envisageables.

Rénover une charpente

En général, la rénovation d’une charpente intervient tous les 20 ou 30 ans. Il est une règle plus en or que d’autres en matière de rénovation : passer par un professionnel. Première raison : obtenir un diagnostic complet et fiable qui vous permettra de traiter le problème ou, dans le cas de travaux volontaires, de lancer votre chantier. Un artisan sera également capable de préconiser le traitement adéquat selon votre problème : traitement hydrofuge, traitement fongicide contre les termites, remplacement de la charpente ou travaux d’aménagement.

Un affaissement de charpente sera par exemple considéré comme une erreur de calcul de charge ou de l’intrusion d’humidité pouvant provoquer la dilatation du bois. De plus, faire appel à un professionnel vous permettra d’être en conformité avec les règles d’urbanisme, parfois contraignantes. D’autant plus que pour chaque type de charpente, il existe des modalités bien précises.

Comment modifier une charpente ?

Modifier la physionomie d’une charpente n’est pas un chantier des plus évidents.

Par exemple, dans le cas de la rénovation d’une charpente toiture en pente avec l’insertion de lucarnes. Pour ce type de chantiers, plusieurs professionnels doivent être sollicités : charpentier bien sûr mais aussi maçon et couvreur. En plus d’une modification de la charpente, il faut parfois repenser les fondations portant le tout. Vous pouvez aussi procéder à l’aménagement de l’espace sous-toiture en grenier à condition que l’espace soit réellement utilisable pour stocker et circuler entre autres. Un aménagement de l’espace sous-toiture en zone vie en changeant les fermettes est également possible mais si vous avez assez de hauteur sous la toiture. Soit les fermettes sont modifiables, et là vous pouvez aménager un nouvel espace, soit le professionnel optera pour des panneaux de toiture.

Le bois vieillissant, des rénovations s’imposent là aussi. S’il s’agit des poutres ayant perdu leur éclat, il est possible de les sabler pour leur redonner un aspect naturel. Vous pouvez aussi les blanchir  à l’aide d’une peinture microporeuse.
Bien d’autres exemples de modification de charpentes sont envisageables tels que l’installation de tuiles photovoltaïques, l’insertion de fenêtres de toit en pente, etc… Mais avant toute chose, pensez à vous renseigner sur la garantie décennale souscrite au moment de la construction de votre toiture et de votre charpente.

L'isolation de charpente

L’isolation peut être réalisée en intérieur comme en extérieur dans le cas de l’isolation d’une charpente. L’isolation extérieure a l’avantage de laisser la charpente visible. Néanmoins, ce choix d’isolation doit être concrétisé au moment de la construction ou lors de la rénovation de votre toiture.

Quant à l’isolation intérieure, elle est moins onéreuse mais doit être réalisée sous une toiture impeccable. Détail qui a son importance, la charpente doit être traitée (traitement préventif contre les champignons, insectes xylophages ou humidité) avant la mission isolation.

Bien isoler sa charpente :  

  • Isoler pour des raisons thermiques permet d’éviter les pertes de chaleur. Et pour cause, on estime à 30% le taux de perte de chaleur en raison d’une toiture mal isolée. Une bonne isolation thermique vous assure donc la chaleur l’hiver et la fraîcheur l’été. Au-delà, isoler, c’est économiser l’énergie, précieuse.

  • Isoler pour des raisons phoniques permet  de stopper les nuisances extérieures qui sont nombreuses.

L’isolation française a plus tendance à être réalisée depuis l’intérieur en raison, entre autres, du coût plus important justifié par une mise en place plus complexe : les murs sont parés de panneaux isolants simples ou composites (induisant du plâtre en général) ou de panneaux avec un isolant collé entre deux plaques de plâtre. Un chantier plutôt coriace en somme !

L'isolation de la toiture

Mais qui dit isolation extérieure ou intérieure de charpente entraîne immanquablement l’isolation de la toiture. Dans les deux cas, il faut aussi isoler la toiture. Dans le cadre d’une charpente en bois, une problématique se pose avec l’absorption de l’humidité, laquelle provoque le pourrissement du bois si l’isolant que vous avez installé fait bouclier face aux vapeurs d’eau. L’isolation de votre toiture doit donc passer par la pose d’un pare vapeur et, lors du chantier, il faudra prendre en compte la possible création de combles et prévoir une isolation entre les éléments de la charpente.

 

BLOC NOTES

L’isolation, très importante dans le cadre de la construction d’une maison, bénéficie d’aides délivrées par les autorités publiques compétences car intégrée dans la démarche de Haute Qualité Environnementale (HQE). 

Par Christelle YANEZ

Charpentes : nos articles les plus lus

La charpente en métal

Révolution industrielle et évolution des techniques obligent, la charpente métallique a fait son entrée dans l’univers de la charpenterie. Acier et fer sont les principales matières premières utilisées par les artisans lors de la réalisation des charpentes métalliques.

Entretenir sa charpente

L’entretien d’une charpente, quel que soit son type, est indispensable tout au long de la durée de vie de celle-ci. Détérioration, pollution, invasion d’insectes, vieillissement du bois, xylophage, les raisons de l’entretien d’une charpente ne manquent pas.

Les charpentes traditionnelles ou industrielles

Dans l’univers de la charpente, deux formes coexistent : la charpente traditionnelle, la ferme, et la charpente industrielle, la fermette. Toutes deux ont un point commun, leur structure en bois.

Deco-Travauxest une marque Sotravo filialeSolocal

SOTRAVO / DÉCO-TRAVAUX
2 Boulevard Vauban
78180 Montigny-le-Bretonneux