Le guide n°1 de vos projets Déco & travaux

Quel artisan ?

Quel projet ?

* Champs obligatoires

Gratuit
Recevez jusqu’à 5 devis
3min pour une demande

Accueil > Carrelage > La pose du carrelage mural

La pose du carrelage mural

Poser un carrelage au sol est tout de même une tâche assez complexe, le sol doit être propre; fixer des dalles carrelées au sol tout en restant droit n’est pas une mince affaire… Techniques de poses, prix, choix des matériaux, collage ou scellement du support des carreaux etc.

La pose du carrelage mural


Par Xavier VIDON

Poser un carrelage mural

Le carrelage mural se pose de la même façon que le carrelage au sol; en effet, les choix et les modèles sont semblables mais l'on pose souvent selon les goûts, un listel, c’est une frise de séparation entre plusieurs éléments de carrelage ou bien entre deux carrelages aux motifs différents. Les modèles se comptent par dizaines et les prix sont assez compétitifs. 10 euros le m² pour les dalles les moins chères. Juste un détail, n’oubliez pas de bâcher avant tout travaux votre carrelage au sol !!

Nettoyer votre mur avant de poser votre carrelage

La première étape est de préparer votre support; une fois votre mur lavé et parfaitement lisse, une pré couche d’accroche est nécessaire, elle permettra de recevoir correctement la colle des futurs carreaux et facilitera l’adhérence. Cette pré couche s’applique à l’aide d’un rouleau comme pour une peinture classique. Vous pouvez poser un carrelage mural aussi bien sur un support en plâtre, en ciment ou bien en bois. Il faut nécessairement appliquer la sous souche sur un support parfaitement propre et lisse ; si des fissures apparaissent sur le mur, rebouchez-les avec un enduit de rebouchage, ou par des raccords de plâtre. Le support du mur doit être prêt à recevoir l’enduit du futur carrelage, si une peinture ou toute autre matière est présente sur le support, il faut l’enlever avec un décapant adapté ou par décollage/ponçage.

Les travaux de carrelage des salles d’eaux posent très souvent de nombreux problèmes d’infiltration d’humidité notamment, au sol et sur les murs ; si votre mur est trop poreux, il vous faudra appliquer un traitement spécial adapté de plusieurs couches d’isolations avant de recevoir ou bien une peinture ou bien un carrelage.

Réparation d'un un mur en très mauvais état : deux solutions : le remplacement du mur par un mur en placo ou bien un renforcement des parois du mur existant par l’apposition d’un doublage en plâtre ou aggloméré.

Conseils pour les douches des salles de bains : Poser le carrelage interne dans une cabine de douche est l’opération la plus délicate, il est conseillé de renforcer les parois par des plaques hydrofugées, c'est-à-dire conçues pour recevoir les éclaboussures d’eaux en assurant l’étanchéité parfaite du mur.

Les carrelages muraux décoratifs

Pourquoi ne pas monter un mur de verre… Des carreaux de verre s’assemblent comme du carrelage en recouvrant un support de plâtre ou de bois par exemple, il faudra pour cela acheter des produits spéciaux pour recevoir le verre (colle, enduit) ou bien monter un mur de verre indépendant. L’opération de construction consiste à assembler des carreaux ou briques de verre en un seul tenant et de manière à effacer la visibilité des joints ; un mur de verre peut être un bon isolant thermique ou phonique, un mur de reflets de couleurs, les teintes étant nombreuses (rouges, jaunes, oranges etc.), un mur laissant entrer ou non la lumière extérieure et les reflets du soleil. Un  mur de briques de verre peut transformer la luminosité d’un espace en modifiant complètement les effets d’éclairages naturels, les contrastes et la décoration intérieure. Unr mur carrelé de séparation dans une salle de bains ou entre deux pièces du séjour par exemple.

Votre mur est propre, lisse et isolé d’une sous-couche protectrice, la deuxième étape consiste à tracer les lignes de position du futur carrelage mural. Pour cela, un fil à plomb et un cordeau sont nécessaires. Le traçage des lignes perpendiculaires permet de définir une ligne droite de repère des carreaux à fixer. Des tasseaux de bois sont par la suite cloués sous les lignes et tout le long du tracé.

Le collage du support : La longévité du mur dépendra de la qualité de la colle choisie. Le choix de la colle s’effectue en fonction du support, on ne retiendra pas la même colle pour du plâtre que pour de la brique. Pour un support en plâtre, il est recommandé d’utiliser une colle en pâte ou en ciment-colle si vous souhaitez poser des carreaux.

Pour un support en brique ou en ciment, on préfèrera du mortier-colle. Quantité nécessaire : pour un kilo de colle, on couvre environ 1 m² de surface carrelée. L’application de la colle s’effectue de manière horizontale, et de haut en bas à l’aide d’une spatule à crans; un seul passage suffit, les crans servent à régulariser l’uniformité de la colle sur le mur et permet d’éviter les bavures et les quantités trop importantes. Les carreaux se posent à l’aide d'un tasseau d’angle, le principe de l’équerre permet de fixer le carreau droit en épousant les formes tracées précédemment par le fil de plomb. Carreau par carreau, il suffit de presser la dalle contre le mur quelques instants (tout dépend de la puissance de la colle).

Pour stabiliser les dalles les unes avec les autres, posez des croisillons à chaque angle des dalles.
Une rangée de carreaux terminée, la suivante peut être commencée par l’application tout d’abord de la colle puis des carreaux et ainsi de suite.

Le séchage est primordial, 24 heures voir 48 heures ne sont pas de trop pour que la colle prenne complètement.
L’étape suivante consiste à couper à l’aide d’une scie spéciale des chutes de dalles pour combler les angles non couverts par les dalles normales aux tailles identiques.
Votre carrelage mural est posé, il vous reste après le temps de séchage à jointer les carreaux, une opération moins délicate mais plus minutieuse…
 
Nous vous proposons un exemple concret de rénovation de carrelage de salle de bains. Pour poser efficacement votre dalle carrelée, appliquez une colle spéciale à double encollage. Les deux faces doivent être encollées séparément avec un temps de séchage à respecter avant l’application finale. Cette technique est particulièrement utile pour la pose d’un carrelage suspendu. 

Par Xavier VIDON

Vos commentaires

Bali

23/10/2009 - 12H00

OK pour tout. Comment coller du carrelage mural sur un plan incliné inversé ???

Xavier VIDON

26/10/2009 - 14H34

Monsieur, Nous vous remercions d’avoir déposé un commentaire sur notre site et de l’intérêt que vous portez à notre sujet; nous sommes en train de réactualiser notre article afin de mieux répondre à votre demande. Cordialement, L'équipe de Rédaction

Carrelage : nos articles les plus lus

Les conseils et les astuces travaux pour la pose du carrelage

Une idée, un projet de travaux ? Organiser étape par étape la réalisation de votre futur carrelage,tous les conseils de pose, du démarrage de votre chantier aux méthodes de décollement des vieux carrelages.

Les joints du carrelage

La longévité d’un carrelage n’est pas seulement assurée par la qualité des dalles, la jointure des éléments constitue la pièce maîtresse du maintien et de la résistance du futur sol. Comment choisir et poser les joints du carrelage, astuces, conseils etc.

La préparation et la pose du carrelage

Comment préparer son chantier avant de poser un carrelage intérieur, outils, techniques de poses, choix des matériaux, sous couche, pose collée ou pose scellée etc.

Deco-Travauxest une marque Sotravo filialeSolocal

SOTRAVO / DÉCO-TRAVAUX
2 Boulevard Vauban
78180 Montigny-le-Bretonneux